Optimisez la gestion des Risques Psychosociaux RPS pour améliorer la Qualité de Vie au Travail (QVCT)

Gestion des RPS

Compréhension des Risques Psychosociaux (RPS)

La perception des Risques Psychosociaux (RPS) implique une appréhension approfondie des facteurs susceptibles d'affecter la santé mentale et émotionnelle des individus au sein de l'environnement professionnel. Cette compréhension englobe la définition des RPS ainsi que l'identification des différentes expressions de ces risques. Elle nécessite également une analyse des éléments organisationnels et relationnels du travail qui peuvent contribuer à ces risques, afin d'adopter des approches préventives et curatives adaptées.

Quels sont les facteurs de risques ?

  • Organisation du travail : Une structure inadaptée, des objectifs irréalistes ou une mauvaise communication peuvent contribuer aux RPS.
  • Relations interpersonnelles : Des conflits non résolus, du harcèlement ou un manque de cohésion d'équipe peuvent aggraver les risques.
  • Environnement physique : Des conditions de travail défavorables, un bruit excessif ou un manque de confort peuvent influencer le bien-être mental.

Comment se manifestent les RPS ?

  • Charge de travail excessive : Une pression constante et des demandes trop élevées peuvent conduire à l'épuisement professionnel.
  • Relations interpersonnelles difficiles : Le harcèlement, les conflits non résolus ou le manque de soutien social peuvent générer du stress.
  • Manque d'autonomie : Le sentiment de ne pas avoir de contrôle sur son travail peut causer du stress et de la frustration.
  • Insécurité professionnelle : La crainte de perdre son emploi peut entraîner de l'anxiété et du stress.
  • Exigences émotionnelles : Les emplois impliquant la gestion des émotions, comme le travail dans le secteur des services, peuvent conduire à l'épuisement émotionnel.
  • Conflits de valeurs au travail : Ils surviennent lorsque les employés, les équipes ou les organisations se retrouvent en désaccord sur des principes éthiques, des normes professionnelles, ou des croyances fondamentales.
  • Télétravail : Ce nouveau risque est apparu depuis la pandémie de la Covid-19. Le télétravail prolongé peut contribuer à l'isolement social, affectant le bien-être mental des employés et à l'équilibre Travail et vie personnelle.

Quelques chiffres

  • Selon une enquête de la Direction Générale du Travail (DGT) en 2020, environ 24 % des salariés français déclarent être exposés à au moins un facteur de RPS, tels que le stress, la charge de travail excessive, ou les violences verbales.
  • Le stress au travail concerne près d'un salarié sur cinq en France, selon l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (ANACT).
  • Les RPS sont responsables d'une part significative de l'absentéisme au travail en France. En 2020, l'Assurance Maladie a signalé que 7,3 % des arrêts de travail étaient liés à des troubles psychosociaux.
  • Les coûts économiques liés aux RPS sont considérables. Une estimation de la DGT indique que ces coûts représentent environ 3 à 4 % du PIB français.

Démarche de prévention des RPS

La démarche de prévention des Risques Psychosociaux (RPS) peut être adaptée en fonction de divers paramètres tels que la taille de l'entreprise, les ressources disponibles, le niveau de qualité du dialogue social, et le contexte spécifique dans lequel elle se déploie. Elle peut intervenir en amont, dans le cadre d'une évaluation préalable des risques, ou bien en réaction à un événement grave. De plus, la démarche de prévention peut varier en fonction de l'étendue des risques traités, qu'il s'agisse de couvrir l'ensemble des RPS ou de se concentrer sur des problématiques spécifiques comme le harcèlement moral, le harcèlement sexuel, ou les violences externes.

Démarche de prévention des risques psychosociaux RPS

Dissocier les démarches QVCT et RPS

Tout d'abord, il est pertinent de souligner que la prévention des Risques Psychosociaux (RPS) et l'approche de la Qualité de Vie et Conditions de Travail (QVCT), auparavant QVT, partagent des similitudes dans leurs approches. Cependant, la QVCT se distingue en tant qu'approche plus exhaustive. La prévention des RPS consiste principalement à élaborer des actions visant à protéger la santé physique et mentale des employés, menacée par des éléments tels que le stress ou les tensions internes et externes. D'autre part, la démarche QVCT va au-delà, impliquant une réévaluation des conditions de travail afin d'instaurer un climat de bien-être optimal pour les salariés. Il est donc important de souligner que ces deux approches ne sont pas mutuellement exclusives. En réalité, la mise en place efficace d'une démarche QVCT, qui aspire à créer un environnement de travail propice au bien-être, est facilitée par une prévention proactive des RPS en amont. Ces deux démarches se complètent harmonieusement pour garantir un milieu professionnel équilibré et favorable à la santé mentale des collaborateurs.


En s'attaquant aux facteurs de risque psychosociaux tels que les conflits, le harcèlement, la charge de travail excessive, et le manque de soutien, les entreprises peuvent créer un environnement où les employés se sentent plus épanouis.

La gestion proactive des RPS favorise un climat de travail positif, renforce la confiance entre les membres de l'équipe, et soutient le développement d'une culture organisationnelle axée sur le bien-être.

Objectifs de la QVCT

Démarche de prévention des RPS

L'obligation d'assurer la Qualité de Vie au Travail (QVT) incombe exclusivement aux employeurs des entreprises comptant plus de 50 salariés. Ces entreprises sont tenues de développer un plan d'actions visant à prévenir les risques psychosociaux, ce qui englobe nécessairement une attention particulière à la qualité de vie et aux conditions de travail. L’intégration de la Qualité de Vie au Travail (QVCT) implique une évaluation holistique du bien-être des individus dans leur environnement professionnel. Elle va au-delà des aspects traditionnels tels que la rémunération et les avantages sociaux, englobant également des éléments tels que la satisfaction au travail, l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, les relations interpersonnelles, le développement professionnel, la reconnaissance, et la santé mentale. Comprendre la QVCT nécessite une attention particulière aux facteurs qui influent sur le bien-être global des employés, contribuant ainsi à créer des environnements de travail plus épanouissants et productifs.

La loi du 2 août 2021 a fait une piqure de rappel à la France entière sur le fait que la QVCT est une obligation et que la performance ne peut être solidement construite sans agir quotidiennement sur la qualité de vie et des conditions de travail.

Lorsque ces facteurs sont respectés, la mise en place d'une bonne démarche QVCT entraine :

  • Le bien-être des employés tant sur le plan physique que mental
  • Une productivité, performance et diminution du taux d’absentéisme et de rotation
  • Une attractivité pour les talents
  • La cohésion d'équipe, culture d’entreprise et climat organisationnel positifs
  • La réduction du stress lié au déséquilibre travail et vie personnelle.
  • La réduction des Risques Psychosociaux (RPS)
  • La responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE)
  • L’adaptabilité aux changements

Actions à mettre en place par l’entreprise

La promotion de politiques d'entreprise centrées sur le bien-être des employés est fondamentale pour l'amélioration de la QVCT. Les entreprises peuvent mettre en place des initiatives telles que des programmes de flexibilité du travail, des avantages sociaux étendus, des mesures de conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle, et des opportunités de formation et de développement professionnel. La reconnaissance et la récompense des efforts des employés contribuent également à créer un environnement où chacun se sent valorisé.

 

Mise en place de programmes de soutien : Les entreprises peuvent développer des programmes de soutien, tels que des services d'aide aux employés, des sessions de conseil, ou des initiatives de promotion de la santé mentale. Encourager une communication ouverte et transparente permet aux employés de partager leurs préoccupations sans crainte de représailles, favorisant ainsi un environnement de travail plus sain.

 

Formation à la gestion du stress et des émotions : La formation des employés et des gestionnaires à la gestion du stress, des émotions et à la résolution de conflits peut être un investissement précieux. Ces compétences renforcent la capacité des individus à faire face aux défis psychosociaux et à maintenir un équilibre émotionnel.

 

Intégration de la QVCT dans la culture d'entreprise : Création d'une culture d'entreprise axée sur le bien-être et la QVCT. Encouragement de politiques qui favorisent l'équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

Évaluation régulière de la QVCT : Mettre en place des mécanismes d'évaluation régulière de la QVCT permet aux entreprises de mesurer l'efficacité de leurs politiques et initiatives. Cette évaluation peut se faire à travers des sondages, questionnaires, des entretiens individuels. Avec le logiciel 1-One, évaluez et suivi vos RPS !

Optimisez votre démarche de prévention des RPS avec 1-One

Logiciel santé sécurité au travail 1-One

Le logiciel RPS 1-One facilite la mise en œuvre d'une gestion optimale des Risques Psychosociaux (RPS) et de la Qualité de Vie au Travail (QVCT). Il vous offre la possibilité de suivre de manière efficace les différentes étapes, notamment l'identification, l'évaluation des risques psychosociaux, ainsi que le suivi des actions de prévention.

Avec 1-One, vous avez le choix de définir le niveau d'évaluation des risques psychosociaux dans votre entreprise, que ce soit à une échelle micro ou macro. Cette flexibilité est rendue possible à travers des concepts tels que l'Unité de Travail, le Groupement d'Exposition Homogène, le Poste, ou l'Activité/Tâche. Ainsi, vous pouvez ajuster l'analyse en fonction de la spécificité de chaque situation, assurant une approche personnalisée et adaptée à vos besoins organisationnels.

Restitution et cotation des RPS

Le logiciel RPS 1-One offre la possibilité de présenter de manière détaillée, par Directions et Services, ainsi que par Unités de Travail ou Groupements d'Exposition Homogène, les Risques Psychosociaux (RPS) présents au sein de l'entreprise. En attribuant des cotations à ces RPS, le logiciel facilite la priorisation nécessaire pour mettre en place des actions de prévention ciblées.

Cette approche, documentée au sein du logiciel, permet à l'employeur, en tant que garant de la santé mentale et physique des salariés, de créer une cartographie exhaustive des risques de l'entreprise. Cette cartographie inclut non seulement les risques psychosociaux, mais aussi les risques physiques et chimiques. La restitution concrète de ces divers risques identifiés se traduit par un outil d'analyse rationnelle, contribuant ainsi à apaiser les débats souvent passionnés entourant la question des RPS et de leur reconnaissance au sein de l'entreprise. Cette approche méthodique favorise une gestion proactive et équilibrée des risques au sein de l'organisation.

Référentiels et suivis des RPS

L'utilisation du logiciel de gestion des RPS 1-One, qui intègre un référentiel standardisé pour l'identification et l'évaluation des risques, en particulier des Risques Psychosociaux (RPS), offre la possibilité de définir des actions concrètes à mettre en œuvre. De plus, il permet de maintenir une actualisation constante des risques déjà évalués en fonction des mesures de prévention mises en place.

Le logiciel 1-One, dans la gestion du Document Unique d'Évaluation des Risques Professionnels (DUER), joue un rôle clé dans la restitution et la pérennisation à long terme de la gestion des RPS. En offrant une continuité à travers le suivi des risques et des actions de prévention, la réévaluation périodique des risques, ainsi que l'actualisation du Document Unique et des Plans d'action, il contribue à donner aux audits et aux démarches d'analyse des RPS une cohérence et une traçabilité au fil du temps. Cette approche systématique favorise une gestion proactive et évolutive des risques psychosociaux au sein de l'entreprise.

Formulaire de signalement RPS

Le formulaire de signalement RPS simplifié du logiciel 1-One rend le processus de signalement des RPS accessible à tous les membres de l'équipe. Les employés peuvent exprimer leurs préoccupations de manière confidentielle et instantanée, favorisant ainsi une communication ouverte.


Chaque signalement est enregistré dans le système, permettant une traçabilité complète. Cela facilite l'analyse des tendances, l'identification des points récurrents, et assure une réactivité rapide de la part des responsables. Les signalements déclenchent automatiquement le suivi des actions correctives. Les gestionnaires peuvent assigner des tâches spécifiques, établir des échéanciers, et s'assurer de la mise en œuvre des mesures appropriées. Le logiciel 1-One intègre des outils d'analyse puissants qui permettent de générer des rapports détaillés sur les signalements. Cela offre une vue d'ensemble précise des zones de préoccupation, facilitant ainsi la prise de décisions éclairée. Les formulaires du logiciel 1-One garantissent un traitement confidentiel des informations.

Catalogue des risques et reporting

Avec 1-One, la personnalisation va au-delà du simple catalogue des risques pour englober également celui des actions de prévention. Vous avez la possibilité de définir un catalogue de risques et d'y associer une ou plusieurs actions de prévention. Chaque action est détaillée avec des informations telles que la date de début, la date de fin, le responsable de l'action, les coûts prévisionnels, les coûts réels, l'imputation budgétaire, et l'impact anticipé de l'action.

Le logiciel RPS 1-One offre une fonctionnalité complète de reporting. Ce rapport fournit une analyse approfondie de la répartition des risques psychosociaux et des résultats des actions de prévention. Cette analyse peut être visualisée selon une perspective hiérarchique, métier et géographique, permettant ainsi une compréhension approfondie des enjeux spécifiques à différents niveaux de l'organisation. Cette approche intégrée facilite la prise de décisions éclairées et contribue à une gestion proactive et efficace des risques psychosociaux dans le contexte professionnel.

Questionnaire QVCT

Le logiciel 1-One offre une fonctionnalité avancée permettant l'intégration de questionnaires axés sur la Qualité de Vie au Travail (QVCT). Vous pourrez le diffuser rapidement et simplement à tous vos collaborateurs. Cette solution vous permet d'analyser en profondeur les résultats et les statistiques obtenus, offrant ainsi une base solide pour ajuster et perfectionner votre démarche de prévention.

Une demande ? Une question ? Contactez-nous !

Téléphone

+33 (0)8 05 69 65 27

Adresses

25 rue Tronchet, 75008 Paris

2 rue Desfourniel, 33000 Bordeaux

E-mail

contact@1-one.fr

Adresses

25 rue Tronchet, 75008 Paris
2 rue Desfourniel, 33000 Bordeaux

Email

contact@1-one.fr

Téléphone

+33 (0)8 05 69 65 27
caih
ugap

1-One - Tous droits réservés © 2024