Webinaire DUERP et Crise Sanitaire COVID-19

Webinaire DUERP et crise sanitaire COVID 19

La crise du COVID 19 a fait apparaître de nouveau très clairement la pertinence de l’exploitation d’un logiciel DUERP, logiciel d’évaluation des risques professionnels et de suivi des actions de prévention des risques professionnels qui sont restitués dans le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels ou DUER.

La reprise de l’activité qui a accompagné le déconfinement implique pour tous les employeurs de systématiser la mise en place des actions de prévention du risque COVID 19, actions qui doivent être détaillées dans le DUERP régulièrement mis à jour et présenté au CSE, CSSCTP et bien sûr à l’inspection du travail en cas de contrôle.

Pour rappel la présentation du DUERP, produit ou non par un logiciel DUERP, au CSE et au CSSTP est obligatoire ; dans le contexte actuel le document unique d’évaluation des risques professionnels ne peut faire l’impasse sur les actions de prévention des risques physiques du type fourniture de gel hydroalcoolique, masques de protections, organisation du travail pour le respect des règles de distanciations…

Afin d’être complet, de restituer les risques existants et les actions de prévention prévues ou engagées, le DUERP doit également au-delà de l’identification des risques physiques de contamination existant et des actions de prévention visant à les prévenir, présenter les risques psychosociaux et leur prévention, le développement du télétravail a fait apparaitre de nouveaux RPS, tout comme le risque de contamination pour les personnels continuant à exercer leur activité sur leur lieux de travail en relation avec une clientèle.

La gestion logiciel des RPS permet de distinguer les risques psychosociaux liés au risque d’exposition physiques ainsi que ceux liés à l’évolution des conditions de travail tel que le télétravail.

Le logiciel DUERP 1-One fourni une restitution complète et facile à actualiser des risques et actions de prévention, il est ainsi possible de faire apparaitre avec le logiciel les risques physiques, mais également les RPS (risques psychosociaux) dans un DUER ou DUERP qui fait apparaitre dans la même édition ou éventuellement dans des éditions séparées les risques physiques (risques de contamination et plus précisément le risque d’exposition au COVID 19) et les RPS, risques psychosociaux.

Le DUERP généré par le logiciel de santé sécurité au travail 1-One, reste quant à sa forme adaptée au contexte de l’entreprise :  la présentation du document unique d’évaluation des risques physiques, des risques chimiques et des risques psychosociaux ou RPS restant au choix de l’employeur.

Dans ce contexte nous avons coanimé un webinaire avec le Groupe JLO sur le thème : « Crise COVID 19 : comment le DUERP peut-il répondre à vos enjeux actuels de reprise d’activité ? », la crise sanitaire ayant entraîné des bouleversements en matière de :

 

  • Répercussions sociales, économiques et psychologiques pour les salariés :
    •  Qui présentent des réactions de stress, de désorientation, de colère, ou sont effrayés… autant de sentiments qu’il est tout à fait normal de ressentir face à cette crise
    • Chaque salarié a un ressenti propre en fonction de ses conditions singulières, qu’il soit en situation de télétravail ou de retour sur son site de travail
  • Bouleversement des pratiques professionnelles pour les salariés :
    • Du fait d’être resté chez soi en télétravail ou d’avoir repris l’activité sur site et sur le terrain, tous connaissent des organisations du travail jusqu’alors inédites
    • Développement de nouvelles pratiques dans le travail et apparition ou accentuation de problématiques déjà existantes
  • Emergence de nouveaux risques physiques et psychosociaux
    • Risque de contamination lors du retour sur les sites de travail
    • Nouveaux risques issus des nouvelles règles et de l’évolution de l’organisations de travail

Les objectifs de ce webinar étant :

1. D’analyser les enjeux de la reprise :  organisations de travail bousculées, situations inédites rencontrées, préservation de la santé et de la sécurité des collaborateurs, pérennité des activités…

2. D’apporter une réponse méthodique à ces enjeux : la mise à jour du DUERP, obligation légale et outil performant pour les managers, au service des collaborateurs,

3. De clarifier l’orchestration et l’organisation de la mise à jour du DUERP,

4. De présenter les outils conçus pour pérenniser le travail d’identification des risques, les actions de prévention,

5. D’illustrer les solutions de communication auprès du CSE, CSSCT, des collaborateurs.

Le contexte du déconfinement :

Dans ce contexte nouveau, pour les directions et les managers, en plus des risques présents de façon permanente et déjà inscrits au DUERP, il est nécessaire de tenir compte des règles de distanciation physique pour réduire les risques de contamination et pour cela de :

  • Réduire le nombre de personnes présentes sur site, donc maintenir le télétravail si possible
  • Limiter les déplacements
  • Réorganisation des espaces de travail en respectant les normes de distance
  • Respecter les mesures d’hygiène ce qui induit le respect des gestes barrières et de désinfection régulière des espaces de travail

Les directions et les managers doivent pour cela s’assurer de la communication autour de :

  • La mise à jour le DUERP suivant les nouvelles mesures et les évolutions possibles
  • La diffusion de l’information à l’ensemble des salariés

La reprise d’activité implique des surcharges ou sous-charges de travail pour les collaborateurs, le télétravail pose le problème de la conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle, l’organisation du travail est inédite et nécessite d’être adaptée à des réalités différentes pour chaque salarié.

La reprise d’activité implique également de retrouver un collectif de travail, après une période plus ou moins longue d’isolement, de respecter de nouvelles règles de prévention et donc de réorganiser le fonctionnement collectif de l’entreprise ce qui ne se fait pas sans mal et peut induire pour certain une perte de sens de leur activité, d’un défaut d’efficacité ou d’une moindre qualité du travail.

La reprise d’activité génère d’autres situations inédites pour les entreprises et les salariés quant aux exigences du travail, aux modalités de travail et à l’incidence sur le collectif de travail.

L’impact du déconfinement sur les salariés qui génèrent des RPS, stress, peur, colère…peut être identifié à travers des signaux faibles exprimant l’humeur des salariés (troubles du sommeil, problème de concentration…)  ou à travers des signaux fort (absentéisme, AT/MP…).

 

Comment gérer les situations évoquées, nées de la reprise d’activité ?

Les situations évoquées, les signaux faibles et forts, les risques et actions de prévention sont restitués dans le DUERP outil d’analyse, de contrôle et de communication complet face aux situations individuelles et collectives vécue par les salariés de l’entreprise lors de la phase de reprise d’activité.

L’élaboration du DUERP contribue à recenser les risques, RPS ou risques physiques dans une optique de prévention, d’ouvrir la discussion sur l’organisation du travail, les actions à mettre en œuvre et la communication à destination des salariés, CSE, CSSCT.

Les actions à mener et restituer dans le DUERP sont variées : ajustement des horaires, gestes barrières à respecter, intervention des acteurs de la santé au travail, équipements de protection individuels et collectifs…

A l’aide du DUERP, il est donc possible, d’analyser, d’organiser et de communiquer sur les risques identifiés et actions existantes et à mettre en œuvre.

Comment construire le DUERP ?

L’exploitation d’un logiciel DUERP, logiciel Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels, simplifie la gestion de l’analyse des risques, leur cotation, l’organisation, la préparation et le suivi des actions de prévention.

Cette simplification liée à l’utilisation du logiciel de gestion des risques et des actions de prévention a un impact positif également sur la mise à jour du DUERP qui se doit de répondre à un contexte organisationnel évolutif et dont de mise à jour régulière dont la bonne appréhension repose avant tout sur la méthode retenue pour construire l’identification et l’évaluation des risques professionnels.

La première étape, réalisée à partir d’un audit interne ou externe, repose sur l’analyse des risques existant pour chaque situation de travail, mais également des ressources et actions de prévention déjà en œuvre pour prévenir ces risques  professionnels.

Chaque situation de travail est analysée à travers un regroupement, qui  correspond par exemple à un poste de travail, ou à une unité de travail, correspond à un groupement d’exposition homogène, à un métier, un atelier…Quel que soit le niveau micro ou macro d’analyse retenu, le logiciel DUERP 1-One permet de répondre à votre démarche, en optimisant les critères retenus et en les rationalisation à travers des bibliothèques ou référentiels de risques, actions, dangers, origine…afin de permettre leur actualisation rapide en fonction de l’évolution des situations : un DUERP n’a de valeur, notamment dans une période inédite que dans la mesure ou l’identification et l’évaluation des risques peuvent être facilement et rapidement ajustées pour répondre au contexte d’exposition réel, c’est ce que propose le logiciel RPS et risques physiques 1-One afin de disposer d’une cartographie complète et actualisée des expositions, et donc d’une évaluation des risques professionnels afin d’identifier les actions de prévention à mettre en œuvre, les adapter et mettre en place les bonnes pratiques (organisation du travail, EPI, EPC…).

La cartographie des risques réalisée et restituer dans le logiciel de prévention des risques professionnels 1-One, il est possible d’évaluer, de prioriser et d’ajuster les actions de prévention, qui seront restituées dans différentes éditions et reporting :  un DUER généré à la demande sur le périmètre retenu présentant les risques et les actions de prévention, leur état d’avancement, un Plan d’action présentant l’état d’avancement des actions de prévention, les mesures à mettre en œuvre, celles déjà en place, les intervenants aux actions de prévention, un PAPRIPACT acronyme de « Programme Annuel de Prévention des Risques Professionnels et d'Amélioration des Conditions de Travail » dont l’un des objectifs est de restituer les actions de prévention et leur répartitions transverse, de rapporter la répartitions des couts annualisés des différentes actions de prévention, prévues, engagées et réalisées.

La quatrième étape de mise en œuvre du document unique d’évaluation des risques professionnels ou DUERP, concerne l’actualisation de l’évaluation des risques, qui doit être réalisée au moins une fois par an mais également à chaque changement organisationnel du travail impactant, ce qui correspond bien à une situation de reprise d’activité mais également à l’intégration des actions de prévention pour les plans de continuité d’activité requis pour garantir la santé et la sécurité des salariés.

Pour répondre et simplifier l’ajustement de l’évaluation des risques et des actions de prévention, la mise à jour du DUERP, le logiciel 1-One propose différentes options telle que la pondération du risque résiduel en fonction des actions de prévention mises en œuvre, la réévaluation transverse des risques, l’ajout d’action de prévention en lot à partir des menus du logiciel actions et prévention de risques. Les données ajustées suivant les retours d’expérience, la réévaluation des risques et l’impact des actions de prévention permettent de générer avec le logiciel le document unique d’évaluation des risques professionnels actualisé pour échange et communication avec le CSE, CSSCT, les salariés de l’entreprise.

Le DUERP généré avec le logiciel 1-One est donc un outil de pilotage et de communication à la disposition des services ressources humaines, au-delà de cela il répond également à une obligation légale de tous les employeurs.

L’article R.4121-1 du code du travail impose aux employeurs privés et publics de transcrire et mettre à jour dans un seul et unique document les résultats de l’évaluation de l’ensemble des risques professionnels impactant la santé physique et/ou mentale des travailleurs.

La mise à jour de ce document doit être réalisée au moins une fois par an et lors de toute modification d’aménagement important des conditions de travail ou lorsqu’une information supplémentaire intéressant un risque est recueillie.

La présentation du DUERP au CSE et CSSCT est désormais une obligation pour l’employeur, il doit par ailleurs être accessible à tous les salariés et doit être présenté en cas de demande à l’inspection du travail.

Le document unique est donc un document vivant qui doit être mis à jour régulièrement pour répondre à un contexte légal et réglementaire, mais il est surtout un outil de performance pour l’entreprise, de plus en plus impliquée dans une démarche de QVT, qualité de vie au travail.

Pourquoi le DUERP ? – Outil performant

Le DUERP est un outil performant car il rassemble une multitude d’informations essentielles et au service d’une démarche de prévention :

  • Outil de pilotage
    • Global par la politique de prévention dans l’entreprise
    • Précis par la priorisation des actions afin de savoir par quoi commencer
  • Outil d’objectivation du vécu
    • Entrée par les unités de travail permet d’être au plus proche de la réalité de terrain, constitues-en cela un véritable outil pour les managers
    • Permet d’échanger autour du travail, de renforcer le lien avec et entre les équipes
    • Interroger les ressources à disposition et les contraintes actuelles de chaque unité de travail
    • Permet d’adapter les organisations aux réalités des équipes

S’il répond à une obligation légale de tout employeur et s’il est un outil de pilotage de la prévention des risques professionnels dans l’entreprise, sa méthode d’élaboration et sa présentation sont définies par l’employeur avec bien sur la nécessité de produire un document exhaustif et exploitable.

Comment construire le DUERP ? – Trame et cotation

Le degré de granularité retenu pour évaluer les risques professionnels auxquels les salariés sont exposés, est plus ou moins important, pour exemple :

  • Site
  • Unité de Travail
  • Poste de Travail
  • Activité ou Tâche

Avec 1-One logiciel ERVP, logiciel d’Evaluation des Risques Professionnels, il est possible de choisir différents degrés d’identification et d’évaluation des risques, mais également de choisir le niveau de mise œuvre des actions de prévention, transverse, en lot, risque par risque.

L’objectif étant de disposer d’un niveau qui correspond à l’analyse des activités professionnels des salariés dans l’entreprises regroupées sur un niveau donné.

De la même manière, la méthode d’évaluation des risques peut reposer sur un ou plusieurs facteurs d’évaluation disposant d’une échelle de cotation.

Pour répondre au contexte de chaque entreprise, mais également pour conduire une analyse la plus adaptée suivant les typologies de risques, risques physiques, risques chimiques, risques psychosociaux – RPS le logiciel 1-One propose de produire une cotation du risque entièrement adaptée à chaque projet, le chef de projet qui vous accompagne dans votre choix méthodologique, vous propose une solution la plus en phase avec votre besoin…vous conservez bien sur la possibilité de créer de nouvelles méthode d’évaluation des risques lors de l’exploitation du logiciel DUERP pour répondre à de nouveaux besoins et à votre évolution.

Comment faire vivre le DUERP ? – Actualisation et présentation

Le DUERP n’a de valeur que s’il restitue une exposition réelle des salariés aux risques professionnels, l’incidence et la réalisation des actions de prévention, il est donc nécessaire de le faire vivre à travers :

  • L’actualisation de l’identification et de l’évaluation des risques
    • Par des audits permettant de constater l’apparition ou l’évolution des risques
    • En permettant le signalement par les collaborateurs de situations à risque
  • L’évaluations des risques propres à certaines activité ou évaluations transverses
    • Analyse et évaluation des risques propres à certaines activités par exemple regroupée en Unités de Travail
    • Analyse des risques transverses dans l’entreprise auxquels tout ou partie des salariés sont exposés
  • La préconisation, la mise en place et le suivi des actions de préventions
    • Actions de prévention ciblant des situations à risques précises
    • Action de prévention transverses concernant tout ou partie de l’entreprise
  • Restitution de la mise à jour de la cartographie des risques et des actions de prévention
    • DUERP
    • Plans d’action, plan de continuation ou de reprise d’activité

En conclusion :

Le DUERP répond à une obligation légale de l’employeur de restituer les risques professionnels auxquels sont exposés salariés dans l’entreprises ainsi que des actions de préventions mise en œuvre, la production et la mise à jour régulière obligatoire de ce document n’a de valeur intrinsèque que si l’entreprise conçoit et utilise son DUERP comme un outil de pilotage de la prévention des risques en entreprise.

Le pilotage de la prévention des risques est le cœur de métier du logiciel DUERP qui est conçu pour fournir les indicateurs requis afin d’ajuster les actions de prévention et fournir les restitutions document unique, plan d’action, PAPRIPACT, nécessaire pour les différents acteurs de la prévention et la communication vers les salariés, CSE et CSSCT.

Pour découvrir les principales fonctionnalités DUERP du logiciel 1-One cliquez ici.

Pour découvrir les autres fonctionnalités de santé sécurité au travail du logiciel 1-One cliquez ici.