Retour au bureau - L'impact de la réorganisation du travail sur les RPS et le DUERP

Retour au bureau - l'impact de la réorganisation du travail sur les RPS et le DUERP

« Confinement » ; « Déconfinement » ; « Confinement » : l’organisation du travail est constamment bouleversée depuis un an. Certaines entreprises ont pu « gérer » cette situation inédite en mettant en première ligne leurs référents santé au travail, en organisant des formations (notamment sur le travail et le management à distance) pour les managers et les collaborateurs et en s’impliquant en interne sur l’état de santé physique et psychique des salariés liés à ces nombreux changements.

Cela n’est malheureusement pas le cas pour toutes les entreprises qui, pour certaines, n’ont pas pu anticiper ces nouveaux risques ou qui n’ont pas mesuré l’importance de l’impact que peuvent avoir ces risques sur la santé de leurs salariés.

Quelques chiffres sur l’état de santé des salariés et sur les arrêts de travail (baromètre t4 empreinte humaine d’Opinion Way) :

Les salariés concernés par ces risques psycho-sociaux développent :

  • Un sentiment d’isolement crée par la perte de lien social ;
  • Une perte de sens de leur activité, un surmenage ou une sous charge de travail ;
  • Une difficulté à allier vie professionnelle et vie personnelle (rallongement des horaires de travail) ;
  • Des addictions.

Si le télétravail est synonyme de flexibilité pour les salariés et a été généralement bien accueilli, il peut avoir des conséquences graves sur la santé et a un impact non négligeable dans les rapports au travail entre les collaborateurs.

Lors du webinaire, Marjorie Crisolago, présidente de Preventech consulting, cabinet conseil dédié à l’amélioration des conditions de travail a présenté quelques chiffres sur le sujet :

  • 12% des Français estiment que leur santé s’est dégradée par la crise
  • 45% se sentent réellement fatigués psychologiquement

Un « syndrome de la cabane » s’est développé depuis la crise. Certains se sont enfermés sur eux-mêmes, par peur d’être confrontés au virus du Covid-19 : ils ont peur de prendre les transports en commun, de retourner sur le lieu de travail.

Le retour au bureau post covid-19 : une appréhension et un stress pour les salariés.

  • Comment anticiper les RPS liés au retour sur site pour certains salariés et à la généralisation de la pratique du télé travail partiel ?
  • Comment restituer dans votre DUERP, les risques et les actions liés à l’évolution des conditions de travail ?

Durant notre webinaire sur la thématique « Retour au bureau, l’impact de la réorganisation du travail sur les RPS et le DUERP » organisé conjointement avec le cabinet Preventech Consulting spécialisé dans le bien-être au travail, la sécurité, l’ergonomie, les formations SST et l’accompagnement dans la démarche QVT, nous avons abordé différents points clefs pour un retour au bureau pour certains et à une reprise de l’activité pour d’autres dans les meilleures conditions.

En introduction de son intervention, Preventech Consulting a rappelé les éléments d’identification et de qualification des risques psycho-sociaux (RPS) ainsi que leurs impacts sur la santé, avant d’aborder les actions de prévention à mettre en place pour réduire ces risques.

En seconde partie du webinaire, Ludovic responsable commercial 1-One logiciel de santé sécurité au travail a présenté comment à partir d’un audit des RPS, la définition de plan d’actions pour accompagner le retour au bureau et plus généralement la réorganisation du travail les fonctionnalités du logiciel DUERP 1-One, fournissent un support complet, facile à actualiser pour identifier, analyser et suivre les RPS, piloter les actions de prévention, communiquer sur ces actions de prévention et partager avec tous les acteurs de la prévention des risques en entreprises et ceux de la QVT les bonnes pratiques et leurs mises en œuvre.

L’étude publiée par Malakoff Humanis « vers une hybridation du travail » https://www.youtube.com/watch?v=3UR6VUqoZk0 ressence ces bonnes pratiques à mettre en œuvre pour accompagner les changements d’organisation liés au retour au bureau qui concernent :

  • La réorganisation du lieu de travail, espacement des bureaux, port du masque, mesures sanitaires ;
  • Les horaires de travail et leur aménagement ;
  • L’accord de télétravail à mettre en place (nombre de jour en présentiel et à distance) ;
  • La répartition révisée des tâches et missions.

La réorganisation du travail et le retour au bureau amène un nouveau regard : le travail à distance change le rapport des salariés avec leur bureau qui devient un lieu de lien social, de créativité et d’échange alors que les tâches et missions en télétravail adressent celles qui demandent le plus de concentration.

La vidéo « vers une hybridation du travail » publiée par Malakoff Humanis, rapporte que 43% des managers ont connu des difficultés à gérer la fragilité des collaborateurs, et 33% à faire évoluer les pratiques managériales.

Quelques réponses :

Quelle-est la situation idéale aux yeux des télétravailleurs actuel ?

  • 2 jours par semaine en télé travail

Qu’est-ce que les télétravailleurs apprécient dans le travail à distance ?

  • Pour 74% rédiger, 33% se sentir plus autonome et responsable 

Et au bureau ?

  • 59% partager des moments de convivialité avec leurs collègues
  • 74% animer une réunion
  • 61% être plus efficace en équipe

Ces restitutions sur les ressentis quant à l’évolution de l’organisation du travail qui intègrent désormais et intégreront pour l’avenir une part plus ou moins importante de télétravail induisent une évolution des RPS qui doit conduire les directions et les managers à :

  • Procéder à une évaluation des risques professionnels auxquels sont exposés les collaborateurs, suivant l’organisation du travail, les missions et les tâches au bureau ou en télétravail ;
  • Comprendre et savoir identifier les RPS liés à ces nouvelles conditions de travail, établir un véritable lien « santé/poste de travail » ;
  • Analyser et mettre en place des actions de préventions adaptées et permettant de réduire ces RPS ;
  • D’adapter le mode de management, être à l’écoute de ses salariés ;
  • Accompagner et communiquer avec les collaborateurs sur leur état de santé ;
  • Réorganiser les espaces de travail ;
  • Répertorier les risques et les actions mises en place dans le DUERP qui seront présentées aux CSE, CSSCT et aux salariés.

Avec sa technologie responsive, le logiciel document unique 1-One vous permet :

  • D’identifier les risques auxquels sont exposés vos salariés, par degrés d’exposition, par poste, par unité de travail, par site ;
  • Suivre vos risques professionnels, RPS, TMS, risques physiques… ;
  • Analyser l’absentéisme au travail, les AT/MP, déclaration en ligne ; 
  • Suivre le dossier et les rendez-vous médicaux/infirmiers de vos collaborateurs ;
  • Accéder au registre de santé sécurité au travail, signalements, formulaires d’audits ;
  • Piloter et optimiser votre prévention des risques professionnels ;
  • Restituer les actions de prévention mises en place ;
  • Mettre en conformité le document unique.

Le logiciel document unique est full-web et responsive, il s’adapte suivant la taille de l’écran utilisé, quelles que soient vos conditions de travail, à domicile, sur tablette, ordinateur portable… La navigation est intuitive, les informations affichées sont claires, simples, faciles d’accès pour tous les acteurs de la prévention (services HSE, RH), manager mais également pour tous les salariés.  

L’accès à l’ensemble des salariés au logiciel DUERP présente un intérêt s’il s’agit de leur permettre d’accéder aux fonctionnalités d’édition ou de consultation du document unique d’évaluation des risques professionnels, ou DUER. Mais, également aux fonctionnalités de registre de santé sécurité au travail du logiciel, fonctionnalités logiciel registre SST, pour signaler une situation potentiellement à risque qui pourra être analysée par le service prévention HSE ou QHSE : ils peuvent donc suivre dans le logiciel les signalements d'évènements indésirables pour évaluer de nouveaux risques, définir des actions de prévention suivant les informations restituées par les salariés ou agents utilisateurs du logiciel.

1-One logiciel document unique est un véritable outil collaboratif de santé et de prévention des risques professionnels qui implique et sensibilise vos équipes sur la santé et la sécurité au travail. Il permet d’impliquer les managers, les chefs de services dans la prévention des risques professionnels, en accédant à des données pertinentes en santé sécurité sur leur périmètre opérationnel :  le logiciel SST fournit des indicateurs sur les principaux risques, l’état d’avancement des actions de prévention mais également la validation de l’évaluation des risques et les informations transmises via le logiciel par le service HSE, QHSE.

Dans un contexte d’évolution fréquente des risques, des conditions de travail et des actions de prévention, le logiciel EvRP permet une actualisation rapide des informations, facilite la communication en interne entre tous les intervenants (médecin du travail, service SST, HSE, RH, salariés, manager, CHSCT…), pour la détection et la prévention de nouveaux risques, l’actualisation de l’évaluation  des risques, en utilisant ou non les fonctionnalités logiciel DUERP dédiées à la pondération des risques intrinsèques suivant l’état des actions de prévention, prévues, engagées et réalisées.

Lors de la mise en œuvre du logiciel de santé sécurité au travail, l’ensemble de vos données sont reprises, les historiques des évaluations des risques professionnels, mais également les diagnostics, audits des RPS et coachings réalisés.

Le logiciel HSE QVT permet avec l’intégration de ces données de faire vivre et de restituer tous les actions mises en œuvre afin de disposer d’un reporting global pour conduire et adapter de manière continue les conditions de travail dans un contexte évolutif de retour au bureau, de réouverture mais également de pérennisation du télétravail.

Les actions prises en compte et intégrées au logiciel DUER dans le cadre de la réorganisation du travail et de retour des salariés ou agents :

  • Cellule d’aide psychologique ;
  • Cellule de coordination de crise ;
  • Accompagnement des managers ;
  • Maintien du dialogue social ;

Le suivi réalisé dans le logiciel DUERP d’actions mises en place sur site pour éviter une progression des RPS :

  • Soutien psychologique avec un psychologue (1 ou 2 jours par semaine) ;
  • Analyse des pratiques professionnelles, coaching d’équipe, échange avec les salariés pour évaluer leur état de santé mentale, leurs besoins et les outils complémentaires à mettre en place ;
  • Séances de sophrologie, gestion du stress, cohérence cardiaque ;
  • Ateliers bien être pour renforcer le collectif ;
  • Réorganisation du management des processus de travail.

En complément des données relatives aux RPS suivies et pilotées avec le logiciel, les données relatives à la prévention des risques physiques, des risques chimiques, la gestion de la coactivité et le suivi médical et infirmier de vos salariés permettent de piloter globalement la politique de santé sécurité au travail, en partageant l’information entre les intervenants.

Le logiciel SST s’adapte à toutes les entreprises, de tous secteurs afin de mettre en place une gestion de la prévention des risques professionnels efficiente.

Retrouvez l’article de Preventech consulting sur les nouvelles attentes du bureau : cliquez-ici 

Retrouvez le webinaire en replay : cliquez-ici

Pour un aperçu des fonctionnalités logiciel DUERP, logiciel document unique : cliquez-ici

Pour un aperçu des fonctionnalités logiciel coactivité au travail, plan de prévention et autorisation de travail : cliquez-ici

Retrouvez-nous sur linkedin : https://www.linkedin.com/company/1-one/mycompany/?viewAsMember=true