Le travail de nuit : quand la pénibilité au travail reconnait l’incidence du rythme de travail sur la santé des salariés

Contrairement à certaines idées reçues les emplois exposés à des horaires de travail atypiques sont en augmentation.

Le nombre de travailleurs de nuit a fortement augmenté et représente maintenant environ 16% des salariés, soit environ 4 millions des personnes en France.

Le travail de nuit est plus répandu dans le secteur tertiaire, il concerne principalement  la fonction publique et les entreprises privées de services.

 

Logiciel document unique de prévention des risques professionnels

 

Le travail suivant des rythmes décalés a des impacts sur la santé des salariés: désynchronisation des rythmes biologiques, sociaux et familiaux

Les expertises de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) évoquent plusieurs risques :

-  risques avérés de troubles du sommeil et de troubles métaboliques

-  risques probables de cancers, de troubles cardiovasculaires et psychiques

-  risques possibles d'hypertension artérielle et d’accidents vasculaires cérébraux

 

Logiciel santé sécurité au travail

 

C’est donc la gravité de l’incidence sur la santé du travail de nuit qui a conduit à le faire figurer dans les 10 facteurs d’exposition à la pénibilité retenus pour alimenter le compte personnel de prévention de la pénibiltié, C3P ouvert pour les salariés exposés, le C3P  est tenu à jour par la CNAV pour chaque travailleur exposé tout au long de son activité professionnel suivant les déclarations annuelles transmises par chaque employeur.

Pour être considéré comme un facteur de pénibilité : le travail de nuit doit correspondre à une heure de travail au moins entre 24 heures et 5 heures, au moins 120 nuits par an.

Dans ce contexte il appartient à chaque employeur d’identifier les personnels exposés à ce facteur de pénibilité et de mettre en place des actions de prévention.

La meilleure solution pour réduire l’exposition des salariés aux facteurs de pénibilité, et notamment du travail de nuit passe par la prévention des risques est la bonne organisation de l’information.

C’est là que 1-One,  notre logiciel d’évaluation et de prévention des risques professionnels vous aide : le logiciel pénibilité 1-One, permet la gestion et l'évaluation de l'exposition à la pénibilité en ligne  pour chaque salarié exposé du fait du poste ou de l’emploi occupé, de son appartenance à un groupe d'exposition homogène.

 

Logiciel 1-one document unique d'évaluation des risques professionnels

 

Vous pouvez suivre avec le logiciel pénibilité 1-One les périodes et les durées d’exposition aux facteurs de pénibilité, en fonction des seuils retenus par l’entreprise, des accords de branche.

Le logiciel fournit un suivi des affectations des salariés, notamment polyvalents,  afin  de comptabilisé des expositions en fonction des postes occupés et de la durée du travail.

Par ailleurs, le logiciel pénibilité 1-One permet d’identifier et de suivre les actions humaines, organisationnelles et techniques de préventions, mises en place et qui sont prises en compte pour analyser le dépassement ou non des seuils d’exposition comptabilisé par salarié ou par agent concerné.

Les données renseignées par personnel exposé dans le logiciel 1-one permettent la production de différents documents, notamment de Fiches Individuelles d’Exposition ou FIE, mais également d’un état des personnels exposés, nominatif pour les déclarations auprès de CNAM/CNAV ou anonyme à annexer au Document Unique d’Evaluation des Risques professionnels afin de répondre aux obligations légales et réglementaires de tous les employeurs.

Le logiciel pénibilité 1-one permet également pour les agents du secteur public de produire en fin de contrat une fiche individuelle d’exposition à la pénibilité.

 

 

Pour plus d’information sur les fonctionnalités du logiciel pénibilité cliquez ici

Pour un aperçu des différents modules du logiciel document unique et santé au travail 1-One

Note: 

Your rating: Aucun(e) Average: 5 (1 vote)