Risques professionnels et fortes chaleurs suvi des expositions avec le logiciel document unique 1-one

 

Travailler par forte chaleur peut augmenter les risques d’accidents du travail et avoir de graves conséquences sur la santé. La chaleur peut constituer un risque pour les salariés.

Une des responsabilités des employeurs, inscrite dans le Code du travail, est de prendre les mesures nécessaires visant à assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs en prenant en compte notamment les conditions climatiques.

Selon l’article R. 4121-1 du Code du travail tout employeur doit tenir compte du risque de fortes chaleurs et mettre en œuvre un plan d’action avec des mesures de prévention en cas de nécessité.

 En cas d’accident dû aux conditions climatiques, la responsabilité de l’entreprise peut être engagée, les actions de prévention qui ont été prises ou non peuvent être analysées.

Lorsque des facteurs de risques supplémentaires se rajoutent au travail exposé à des fortes chaleurs, comme par exemple le travail répétitif, les effets de la chaleur sur la santé deviennent encore plus Iimpactants, ce qui augmente les risques d’accidents du fait de la baisse de la vigilance et de l’augmentation du temps de réaction.

Le coup de chaleur, qui correspond à une élévation de la température du corps au-delà de 40,6° C, est une urgence vitale. Il doit être pris en charge et soigné rapidement car il peut être mortel dans 15 à 25% des cas. Il faut donc anticiper et agir rapidement.

Quelles mesures de prévention faut-il prendre en cas de forte chaleur ?

  • Eviter ou limiter l’exposition à la chaleur.
  • Agir sur l’organisation du travail (réduire les tâches, augmenter la fréquence des pauses, limiter le travail physique)
  • Assurer les bonnes conditions de travail (ventilation, zone de repos climatisées)
  • Travailler durant les heures les moins chaudes et mettre à disposition de l’eau fraîche

Pour être efficaces, ces mesures de prévention doivent être accompagnées d’actions d’information et de formation des salariés.

 

Simplifier la gestion de la santé au travail :

 

Le logiciel 1-one fournit un suivi complet des salariés exposés aux risques professionnels et notamment aux températures extrêmes à travers différents modules :

Le module du logiciel d’évaluation des risques professionnels, de production du Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels, logiciel DUER, DUERP.

Ce module permet de suivre par Unité de Travail, par Poste ou par Tâche, les risques collectifs auxquels les salariés sont exposés, Dans le cas de température extrême, le logiciel de prévention des risques permet d’évaluer l’exposition mais également de suivre les actions collectives de prévention qui sont mises en œuvre.

 

Le module du logiciel compte prévention, précédemment nommé compte pénibilité, permet de suivre pour chaque salarié concerné son exposition individuelle.

L’exposition aux températures extrêmes fait partie des six facteurs de risques qui permettent au salarié de partir en retraite de manière anticipée : les fonctionnalités du logiciel compte prévention permettent d’enregistrer les périodes d’exposition cumulées des salariés en fonction des postes occupés.

 

Le module de santé au travail et prévention du logiciel d’évaluation et de gestion des risques professionnels 1-One, propose des tableaux de bords des accidents de travail et maladies professionnelles qui ont eu lieu dans l’entreprise afin de les déclarer, les analyser et mettre en place les actions de prévention nécessaires : face à une situation d’exposition à des températures extrêmes, le module logiciel  santé permet d’organiser et de partager les données afin de fluidifier les actions entre les différents intervenants de la santé au travail: Médecin du travail, Infirmier de santé au travail, Managers, Directions, Services etc…

 

Pour chaque groupe, entreprise, établissement ou collectivité, le logiciel de document unique, compte prévention, santé au travail offre la possibilité de générer des statistiques et indicateurs consolidés, des rapport relatifs aux AT et MP : TF, IF, TG, IG…de produire un bilan d’absentéisme, un rapport sur les accidents et maladies par UT, Poste, Activité, nécessaires pour mettre en place une politique de prévention adaptée et suivre les plans d’action (actions urgentes, formations à mettre en place, investissements…) afin de renforcer la démarche de prévention.

 

 

Quelques recommandations en cas de chaleur extrême :

  • Surveillez la température ambiante.
  • Buvez, au minimum, l’équivalent d’un verre d’eau toutes les 15 à 20 min.
  • Portez des vêtements légers qui permettent l’évaporation de la et de couleur claire si le travail est à l’extérieur.
  • Protégez-vous la tête du soleil.
  • Réduisez ou différez les efforts physiques intenses, et reportez les tâches difficiles aux heures les plus fraîches.
  • Faites de pauses
  • Pensez à éliminer toute source additionnelle de chaleur (matériel électrique)
  • Utilisez un ventilateur d’appoint, extracteur de chaleur (à utiliser seulement à une température ambiante de moins de 33 °C, au-delà, cela pourrait augmenter la température).
  • Évitez toute consommation de boisson alcoolisée (y compris la bière et le vin).
  • Faites des repas légers et fractionnés.
  • Redoublez de prudence si vous avez des antécédents médicaux et si vous prenez des médicaments.

 

Pour en savoir plus sur le logiciel Santé au travail cliquez ici

Pour en savoir plus sur le logiciel de Document unique d’évaluation des risques cliquez ici

 

 

Note: 

Your rating: Aucun(e) Average: 5 (1 vote)